26 avril 2010

"Ils mangeaient du couscous comme on boirait de l'eau, l'un s'appelait Verlaine, l'autre c'était Rimbaud"

5 commentaires:

bach a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
bach a dit…

quand rimbaud, rime est belle, quand verlaine, laine de verre, quand l'eau et couscous, il cose cose

Anonyme a dit…

Salut Nawel. C'est moi Redha. On a été l'autre jour dans le café restaurant avec tes amis les journalistes et le chinois.

Nawel Louerrad a dit…

Merci pour ta visite Redha, j'aime beaucoup ton "bestiaire" : http://www.artabus.com/redha/bal3

Bach, merci pour ton envolée lyrique

mahfoud a dit…

le couscous, c'est comme le mouvement perpetuel du cousmous